Afin de vous proposer le meilleur service, Gac Hastière utilise des cookies. En naviguant sur le site, vous acceptez leur utilisation.
 

Café pur arabic du Guatemala Paquet de 250 gr moulu

3,00

Stock : 7

La belle histoire de Gembloux

Gembloux-Malacatan :
notre ville s’invite au Guatemala !

Saviez-vous qu’un petit hameau au coeur de la municipalité de Malacatan (Guatemala) porte le nom de Gembloux ? Créée le 5 mars 1986, au détour d’une piste sinueuse, entre les collines fertiles de plantation de café, l’entité compte aujourd’hui 160 familles. Il y a 26 ans, les autorités communales de Malacatan décident de la création d’une nouvelle entité. Sensibles à l’engagement et à la sensibilité sociale du prêtre de la paroisse (Jean-Marie Boxus, Gembloutois d’origine), les habitants choisissent alors de donner à la nouvelle communauté le nom de sa terre natale en Belgique…
Quelques mois plus tard, Gembloux-Malacatan reçoit un diplôme d’honneur et une médaille d’or de son homologue belge… Suivent ensuite diverses actions ponctuelles : aide à la construction de l’édifice scolaire par les élèves d’établissements belges (Athénée Royal, Institut Saint Guibert et Notre Dame), engagement d’une institutrice par la paroisse de Malacatan en 1987… Le Ministère de l’Education a depuis complété le corps professoral et finance actuellement le traitement de huit instituteurs. D’autres projets ont également vu le jour (eau potable, route d’accès, aménagement de l’école et de l’église).
Depuis 1999, sur décision du Conseil Communal, la commune de Gembloux prend en charge le traitement d’un instituteur : Bayron Oswaldo Gabriel. L’école primaire compte actuellement une population de 247 élèves.
En l’an 2000, Aide au développement Gembloux (A.D.G.) a mis en place l’organisation d’une Coopérative pour les paysans des villages voisins de Gembloux- Malacatan. Depuis deux ans, une nouvelle association a été créée (Partenariat au Tiers-Monde Gembloux) afin de répondre, grâce à la vente du café, à certains besoins spécifiques de la coopérative (bourses d’étude, machine pour décortiquer le cacao et le café, salaire d’une assistante sociale…).